Godswell Silverstream JJ

GODSWELL SILVERSTREAM JJ, mâle fawn né le 08/07/2012

Reproducteur de premier plan, à la superbe génétique, primé en concours.

JJ a une fibre de qualité exceptionnelle, dense, crimpée, et restée très fine :

  • Analyse de fibre 2015 (3e tonte) : 16,2µ  SD 3,2  confort : 100%
  • Analyse de fibre 2020 (8e tonte) : 21,3µ  SD 4,7  confort : 95% curvature : 39,1°/mm

Il est compact, de taille moyenne, très bien conformé, gentil et facile à manipuler malgré son problème de cervicales (voir la note en bas de cette fiche).

Génétique de JJ :

Petite information au sujet de JJ :

JJ est arrivé à KerLA en novembre 2019. Un reproducteur réputé, une occasion inespérée de rentrer une nouvelle génétique de haut niveau…

Première séance ostéo sur JJ à son arrivée à KerLA. L’abandon total !

Hélas aussi un mâle avec un problème non signalé à la vente : handicapé par une gravissime arthrose des cervicales, avec blocage définitif de la tête en position haute et raideur de la mâchoire inférieure – constat vétérinaire à l’appui ! Cause certainement accidentelle selon le vétérinaire, problème ancien et non soigné.

Quelques  jours après son arrivée JJ était entre les mains de mon vétérinaire-ostéopathe qui faisait ces tristes constats et cherchait à le soulager… mais le vendeur contacté soutenait n’avoir jamais noté le moindre problème !!!

Séance ostéo du 4/02/20

 

 

 

 

 

Sur toutes les photos JJ porte la tête dans la même position. Il ne faut pas penser qu’il joue le fier : il ne peut tout simplement pas faire autrement, le pauvre !

JJ avait également à son arrivée une étrange collerette de toison très dense autour du cou : une zone visiblement non tondue depuis fort longtemps. A la tonte j’ai compris pourquoi : je ne parvenais même pas à entrer le peigne de la tondeuse dans cette matière dure comme du bois, il a fallu y aller aux ciseaux, centimètre par centimètre, pour dégager une multitude de plis de peaux à la gorge, créés par la position figée de la tête depuis des années. Donc on ne tondait plus cette zone, c’était plus simple ! Sous la mâchoire, ce sont des touffes entières de poils qui se sont décollées de la peau avec une odeur nauséabonde.

Le dessous de la mâchoire de JJ à la tonte : les poils s’arrachent par touffes, l’odeur est nauséabonde 🙁

JJ  a progressivement repris une belle allure, retrouvé de l’entrain et un meilleur moral, malgré son handicap.

Vous imaginez ma rage, ma révulsion et mon mépris pour un éleveur capable d’avoir aussi peu de soin de ses animaux, tout en jouant le professionnel modèle (les initiés savent de qui je parle).

Son handicap et son mal-être ont eu des conséquences sur la fertilité de JJ, car malgré de multiples essais il n’a réussi que très peu de saillies pour sa première saison à KerLA. Mais je croise les doigts pour la saison à venir. Et de toutes façons ce pauvre bonhomme restera avec moi pour tout le reste de sa vie, c’est mon petit préféré parmi mes étalons, avec mon gentil Panache et mon beau Cantabria. Je ne regrette en rien de l’avoir acheté, malgré tout. Et sa génétique reste exceptionnelle.

Articles récents

Suris for ever

Décidément, je vais finir par penser que le destin ne veut pas que je me sépare complètement de mes chers alpagas suri… C’est avec eux que j’ai commencé l’élevage d’alpagas il y a 10 ans (mon souhait initial était d’ailleurs de n’avoir que des suris), une force obscure semble vouloir que j’en garde dans l’élevage…

En effet depuis 3 ans que j’ai commencé à réduire fortement les suris pour me consacrer aux huacayas avec un cheptel réduit, plusieurs ventes prévues se sont trouvées annulées pour diverses raisons !… Ce mois-ci la vente de mes dernières petites jeunes a elle aussi échoué… Et toutes les demandes que j’ai eues ces derniers jours proviennent de l’étranger. Or je viens d’exporter des alpagas et je n’ai aucune envie de recommencer les 3 mois de protocole sanitaire et de galère que cela implique, avec une administration qui change d’avis en cours de route sur le protocole à suivre !

Donc il semblerait que tout m’incite à garder mes 3 dernières petites jeunes, les adorables Razzia, Satine et Souki… Je suis de plus en plus favorable à cette idée, je l’avoue, c’est un bien joli trio ! Certes cela va m’amener à rechercher un nouveau mâle, mais après tout pourquoi pas ? 🙂

  1. Premières naissances Commentaires fermés sur Premières naissances
  2. Nouvelle étape Commentaires fermés sur Nouvelle étape
  3. Printemps précoce Commentaires fermés sur Printemps précoce
  4. Déjà février… Commentaires fermés sur Déjà février…
  5. Meilleurs voeux pour 2021 Commentaires fermés sur Meilleurs voeux pour 2021
  6. Filage hivernal Commentaires fermés sur Filage hivernal
  7. Adieu Maldoone Commentaires fermés sur Adieu Maldoone
  8. Le dilemme de l’éleveur Commentaires fermés sur Le dilemme de l’éleveur
  9. Stages d’automne Commentaires fermés sur Stages d’automne
  10. Nouvelles d’automne Commentaires fermés sur Nouvelles d’automne
  11. Stages d’automne Commentaires fermés sur Stages d’automne
  12. Mi-juillet/mi-août 2020 : des hauts et des bas Commentaires fermés sur Mi-juillet/mi-août 2020 : des hauts et des bas
  13. Joies et peines de juin Commentaires fermés sur Joies et peines de juin
  14. Crias de mai Commentaires fermés sur Crias de mai
  15. Première naissance 2020 Commentaires fermés sur Première naissance 2020
  16. Premières tontes 2020 Commentaires fermés sur Premières tontes 2020
  17. Nouvelles de mars… Commentaires fermés sur Nouvelles de mars…
  18. Toisons en microfilature Commentaires fermés sur Toisons en microfilature
  19. Départs de l’élevage Commentaires fermés sur Départs de l’élevage