LAMAS À VENDRE

J’ai cessé l’élevage de lamas en 2018, pour les raisons que j’expose sur la page Mes lamas.

Mes derniers reproducteurs sont vendus, une page s’est tournée en cet automne 2018… Je n’ai plus de lamas à vendre, je garde mes derniers mâles, castrés, sur la ferme.

***

Sur les pages ci-dessous, quelques lamas de l’élevage vendus ces dernières années :

***

A SAVOIR 

L‘achat d’un lama doit être réfléchi et documenté, c’est un engagement pour 20 ans ! Un éleveur sérieux insiste toujours sur deux règles éthiques fondamentales :

* Un lama ne doit jamais vivre seul, et un congénère est toujours préférable à un âne, un cheval ou autre.

* Deux lamas ne doivent pas vivre en couple mâle/femelle. Le mythe de la petite famille papa/maman/bébé ne correspond pas du tout au schéma social de ces animaux et peut entraîner  des problèmes graves pour la femelle, et aussi pour l’éventuel petit à naître. Les éleveurs qui proposent des couples ne sont pas des éleveurs sérieux, ils pensent à leur porte-monnaie parce qu’un couple se vend bien, ils font miroiter le retour sur investissement que sera le petit, mais se gardent bien d’évoquer les risques et se lavent les mains des soucis de santé que pourra avoir la femelle sans arrêt soumise aux avances du mâle pendant ses 12 mois de gestation, ou du danger lors de la mise-bas et pour le jeune cria.

***

Quelques mots, pour ceux qui ont le courage de lire !

Élever sérieusement des lamas prend du temps et est un réel investissement (financier et affectif) : une femelle n’a qu’un petit par an, qu’elle porte environ 12 mois, avec des risques élevés d’avortement en début de gestation. Une femelle donne en moyenne 2 crias sur 3 ans… Chaque petit est donc très précieux pour l’éleveur : une perte à la naissance ou en cours de gestation signifie la perte d’une année de travail…

Un jeune lama proposé à la vente au sevrage (à partir de 6 mois) représente donc près de 2 années de travail, de soins, d’attention, de coûts d’élevage et de frais vétérinaires pour lui et sa mère, sans compter le temps consacré à son éducation (désensibilisation pour prendre les pieds, brossage, tonte à l’attache, marche au licol, embarquement dans le camion…).

Le prix des crias à la vente doit donc correspondre au lissage de tous les coûts et aléas de l’élevage pour que l’activité soit viable.. Et pourtant beaucoup d’acheteurs ont en tête un budget de 300 ou 400€, parce que c’est à ce prix que les cirques, certains zoos et les particuliers vendent hélas leur « production »… (sans garanties sanitaires, ni suivi, ni éducation, ni identification, ni déclaration de revenus…).

C’est cette concurrence incontrôlable qui m’a poussée – comme d’autres pros – à jeter l’éponge en 2018, trop écoeurée par les mentalités actuelles dans ce milieu : désormais je n’élèverai plus de lamas, à mon grand regret, parce qu’économiquement il est devenu impossible de s’en sortir.

 

Retour LES ANIMAUX DE KerLA

 

 

LAMAS À VENDRE

Articles récents

Ostéopathie pour alpagas

Depuis juillet 2018, les alpagas de KerlA sont suivis régulièrement par un vétérinaire ostéopathe, à raison d’une matinée toutes les 3 ou 4 semaines.

Une expérience fantastique avec un praticien hors-pair, attentif au animaux, calme et incroyablement efficace. Tous les crias de l’année sont passés entre ses mains (certains plusieurs fois), les crias à venir seront systématiquement manipulés avant leurs 2 mois, et l’intégralité du cheptel sera suivie de près.

Que ce soit au niveau du comportement (stress, peur irraisonnée, problème de relation du cria avec la mère) ou au niveau purement physique (blocage organique) – le tout étant souvent lié – , les résultats sont fascinants… Difficile de résumer ici en quelques lignes, je développerai des exemples précis dans la page dédiée aux soins ostéo.

  1. Sevrage des crias Laisser un commentaire
  2. Meilleurs voeux Commentaires fermés sur Meilleurs voeux
  3. Travaux d’automne Commentaires fermés sur Travaux d’automne
  4. Stages laine Commentaires fermés sur Stages laine
  5. Nouvelles d’automne Commentaires fermés sur Nouvelles d’automne
  6. Article Ouest-France Commentaires fermés sur Article Ouest-France
  7. Départs vers d’autres horizons Commentaires fermés sur Départs vers d’autres horizons
  8. Un festival de couleurs chez les crias Commentaires fermés sur Un festival de couleurs chez les crias
  9. C’est parti… Commentaires fermés sur C’est parti…
  10. Analyses de fibre 2018 Commentaires fermés sur Analyses de fibre 2018
  11. Sevrages printaniers Commentaires fermés sur Sevrages printaniers
  12. Tonte 2018 Commentaires fermés sur Tonte 2018
  13. Premières naissances 2018 Commentaires fermés sur Premières naissances 2018
  14. Stage avec Christiane et Bernard GIUDICELLI Commentaires fermés sur Stage avec Christiane et Bernard GIUDICELLI
  15. Parenthèse neigeuse Commentaires fermés sur Parenthèse neigeuse
  16. Janvier venteux et humide Commentaires fermés sur Janvier venteux et humide
  17. Bonne et heureuse année 2018 Commentaires fermés sur Bonne et heureuse année 2018
  18. Laine filée 2017 Commentaires fermés sur Laine filée 2017
  19. Octobre en demi-teinte Commentaires fermés sur Octobre en demi-teinte