L’ÉDUCATION DES JEUNES

L’éducation des jeunes

IMG_9403 (Copier)Les petits camélidés, par nature, n’aiment pas le contact : ils se touchent peu entre eux, la mère ne lèche pas son petit (elle ne peut pas sortir sa langue), donc le cria ne percevra pas naturellement la caresse comme un geste apaisant, mais au contraire comme une agression stressante.

DETENTE 1Il faut donc leur apprendre à accepter, puis à apprécier le contact humain, par une éducation calme, patiente et progressive : contact fréquent, désensibilisation pour accepter de se laisser toucher partout, immobilité pour les piqûres et les soins, licol, attache, promenade en longe. Et, pour  les lamas : brossage, prise des pieds pour faire les ongles, tonte à l’attache…

Ils sont dociles une fois qu’ils ont compris ce qu’on attend d’eux et qu’ils nous font confiance.

Mais il importe de ne pas tomber dans l’extrême, c’est-à-dire une manipulation excessive qui entraîne une imprégnation de l’animal et des problèmes potentiels pour l’avenir, surtout avec les jeunes mâles.

Le plus simple pour mettre le licol à son animal est de le faire rentrer dans l’abri ou dans un petit paddock prévu à cet effet. Le pré est son espace de détente, il s’y laisse rarement attraper. Dans un espace restreint, il apprend vite à accepter les lubies de son propriétaire.

Les jeunes animaux de l’élevage KerLA sont manipulés, ils acceptent d’être touchés sur tout le corps et qu’on leur fasse les ongles ou des soins divers. Ils sont éduqués au licol et à la marche en longe.

SONY DSC

Kara et Kokine font leurs premières sorties en longe – avril 2014

IMG_5990 (Copier)Les jeunes lamas sont brossés régulièrement et désensibilisés pour apprendre à supporter la tonte annuelle (on évite de brosser les alpagas pour ne pas abîmer la toison).

Ils apprennent à donner les pieds et à monter dans le van, en vue de leur utilisation pour le loisir.

Ils sont promenés dans la ferme, puis à l’extérieur, pour leur faire découvrir le vaste monde…

P1190916JEUNES LAMAS LICOLPage suivante : l’alimentation

Retours aux NOTIONS D’ÉLEVAGE