LES ALPAGAS DE KerLA

LES ALPAGAS DE KerLA

Décembre 2018

Mon troupeau d’alpagas est constitué de suris et de huacayas.

J’ai toujours eu un faible pour les alpagas suri, leur élégance, leur beauté tellement particulière, avec ces sublimes mèches qui les enveloppent et dansent au moindre mouvement. Et leur caractère aussi est particulier : souvent plus vifs que les huacaya quand ils sont jeunes, mais aussi plus proches une fois qu’on a gagné leur confiance…

Mon cheptel de départ vient de l’élevage Farrlacey, en Charente : j’ai acheté en 2012 toutes leurs femelles suri, quelques bonnes femelles huacaya grises et noires, ainsi que trois étalons de qualité : Lightfoot Maldoone, Farrlacey Vincent et Farrlacey Picasso.

J’ai ensuite acheté des alpagas auprès de plusieurs éleveurs pour apporter de nouveaux courants de sang et développer le type d’animaux que je recherche, en huacaya comme en suri.

En 2018, dans ma 8e année d’éleveur, je commence à voir les résultats de mon travail et mon cheptel évolue vers le type d’animaux que je souhaite en morphologie  (ossature solide, bons aplombs, rusticité, tête expressive sans trop de laine sur le nez et autour des yeux) et en fibre (mes critères sont avant tout, et dans l’ordre : uniformité, finesse et densité).

mes mâles huacaya

mes femelles huacaya

mes mâles suri

mes femelles suri

Les concours sont rares en France, et très éloignés : se déplacer avec des animaux est coûteux et compliqué quand on gère seul une exploitation !

Je n’ai donc eu la possibilité d’amener des alpagas à un concours qu’une seule fois, en 2014, à Bourges. Mes 5 jeunes y ont eu un prix, dont Kara premier prix en jeunes femelles grises.

Mais certains de mes animaux ont été primés avec leurs anciens propriétaires, en Grande-Bretagne et en France, et leurs toisons également, comme mon étalon gris Lightfoot Maldoone ou mes suris :

P1070007 Affichage Web moyenFarrlacey ZOLA a obtenu en 2009 le titre de Suprême Champion Suri du Scottish National Fleece Show, et sa fille ZINCALA le 1er prix suri gris et le titre de championne des couleurs de ce même show prestigieux en 2011.

ZINCALA2
***

Mes alpagas présentent une large palette de couleurs, car je souhaite avoir des teintes naturelles variées pour ma production artisanale de laine.

Toutefois je travaille plus particulièrement sur le gris : c’est une couleur encore rare, sur laquelle beaucoup de travail reste à faire pour obtenir des fibres fines, denses et bien structurées. C’est aussi une couleur difficile à produire car certains croisements sont à risque : gris sur gris entraîne davantage d’avortements et de crias mort-nés par exemple, et gris sur un alpaga porteur de blanc peut produire des blancs aux yeux bleus (qui sont sourds dans 90% des cas).

J’ai à présent une quinzaine de bonnes femelles grises et noires, et des étalons de qualité en gris et en noir : mes crias gris et noirs sont extrêmement satisfaisants, avec de bonnes morphologies et une fibre de plus en plus structurée, fine et uniforme.

HIRONDELLE

BOUNTY, fils de Bozedown PRESTO

En suri je recherche d’un méchage bien marqué, fin et lustré pour la production de mèches.

Mon étalon brun PICASSO a transmis pendant 5 ans à ses produits sa superbe toison ; je l’ai vendu à un autre élevage en 2017, mais j’ai gardé un de ses fils, et du sang nouveau est arrivé avec un fils de Bozedown PRESTO à la finesse de fibre remarquable.

 

 Retour LES ANIMAUX DE KerLA

Articles récents

Petite escapade à Janvry

Le WE des 14/15 septembre a eu lieu la première fête des camélidés à Janvry, dans l’Essonne. Un rassemblement initié par l’association des grands camélidés, qui avait invité l’AFLA (association française des lamas et alpagas) à se joindre à l’organisation.

Méfiants, plutôt attirés par l’autre concours organisé dans l’Ain en octobre, les éleveurs d’alpagas ont boudé Janvry, certains se sont même désistés au dernier moment alors qu’ils s’étaient inscrits, mettant les organisateurs dans l’embarras 🙁

Le concours a tout de même eu lieu, sans réelle portée sur le plan des résultats du fait du peu de participants, mais très instructif. Même si une classe ne comporte qu’un ou deux animaux, la première place n’est attribuée par les juges que si les alpagas ont la qualité requise pour cette récompense, et le commentaire qui accompagne le jugement permet de se positionner correctement malgré l’absence de concurrence.

J’avais amené 7 mâles à Janvry, tous ont fait bonne figure et je n’ai pas regretté le déplacement, j’ai pu conforter mon opinion sur certains de mes animaux : ainsi mon jeune gris Panache a confirmé tout le bien que je pensais de lui. Et pour mon beau Niaouli les doutes que j’avais ont été levés, il restera donc bien comme reproducteur à l’élevage !

L’ambiance était là, l’animation permanente, le public très, très nombreux tout au long des deux jours. Un public curieux, intéressé, et dans l’ensemble respectueux des animaux. Beaucoup de questions, d’explications, de pédagogie, y compris au micro pour bien expliquer les particularités et les besoins des petits camélidés. 

Un bilan très positif donc. J’ai rarement la possibilité de me déplacer pour des manifestations ou des concours, mais la proximité de Janvry rendait l’occasion trop belle ! Et je tenais à soutenir l’AFLA parce que j’apprécie le travail que mène son nouveau bureau.

Ce week-end là j’ai pris des risques en m’absentant alors que des femelles étaient sur le point de mettre bas, c’est bien la première fois, et j’ai beaucoup stressé à cause de ça, moi qui met un point d’honneur à assister à quasiment toutes les naissances, et bien sûr à ne jamais m’absenter dans ces périodes… Mais les trois dernières futures mamans de la saison ont eu la correction d’attendre, et de ne pas mettre au défi leur gardienne qui n’avait jamais géré de naissance !

 

  1. STAGE LAINE août 2019 Commentaires fermés sur STAGE LAINE août 2019
  2. En route pour la saison 2020 Commentaires fermés sur En route pour la saison 2020
  3. Tonte maison Commentaires fermés sur Tonte maison
  4. Quelques nouvelles… Commentaires fermés sur Quelques nouvelles…
  5. Premières femelles de l’année Commentaires fermés sur Premières femelles de l’année
  6. Première naissance 2019 Commentaires fermés sur Première naissance 2019
  7. Éducation au licol Commentaires fermés sur Éducation au licol
  8. Un alpaga n’est pas un jouet ! Commentaires fermés sur Un alpaga n’est pas un jouet !
  9. Nouveaux parcs Commentaires fermés sur Nouveaux parcs
  10. Ostéopathie pour alpagas Commentaires fermés sur Ostéopathie pour alpagas
  11. Sevrage des crias Commentaires fermés sur Sevrage des crias
  12. Meilleurs voeux Commentaires fermés sur Meilleurs voeux
  13. Travaux d’automne Commentaires fermés sur Travaux d’automne
  14. Stages laine Commentaires fermés sur Stages laine
  15. Nouvelles d’automne Commentaires fermés sur Nouvelles d’automne
  16. Article Ouest-France Commentaires fermés sur Article Ouest-France
  17. Départs vers d’autres horizons Commentaires fermés sur Départs vers d’autres horizons
  18. Un festival de couleurs chez les crias Commentaires fermés sur Un festival de couleurs chez les crias
  19. C’est parti… Commentaires fermés sur C’est parti…