LES ALPAGAS DE KerLA

LES ALPAGAS DE KerLA

Des alpagas

De gauche à droite, au premier plan : Farrlacey Zincala (suri gris-rose), Farrlacey Gwen (huacaya gris), Bakara de la Tille (suri blanc).

Mon troupeau d’alpagas est désormais constitué de suris et de huacayas.

J’ai toujours eu un faible pour les alpagas suri, leur élégance, leur beauté tellement particulière, avec ces sublimes mèches qui les enveloppent et dansent au moindre mouvement. Et leur caractère aussi est particulier : souvent plus vifs que les huacaya au début, mais aussi plus proches une fois qu’on a gagné leur confiance…

Mon cheptel de départ vient de l’élevage Farrlacey, en Charente : j’ai acheté en 2012 toutes leurs femelles suri, quelques bonnes femelles huacaya grises et noires, ainsi que trois étalons de qualité : Lightfoot Maldoone, Farrlacey Vincent et Farrlacey Picasso.

J’ai ensuite acheté des alpagas auprès de plusieurs éleveurs pour apporter de nouveaux courants de sang et développer le type d’animaux que je recherche, en huacaya comme en suri.

En 2018, dans ma 8e année d’éleveur, je commence à voir les résultats de mon travail et mon cheptel évolue bien vers le type d’animaux que je souhaite en morphologie  (ossature solide, bons aplombs, rusticité, tête expressive sans trop de laine sur le nez et autour des yeux) et en fibre (mes critères sont avant tout, et dans l’ordre : uniformité, finesse et densité).

mes mâles huacaya

mes femelles huacaya

mes mâles suri

mes femelles suri

Les concours sont rares en France, et très éloignés : se déplacer avec des animaux est coûteux et compliqué quand on gère seul une exploitation !

Je n’ai donc eu la possibilité d’amener des alpagas à un concours qu’une seule fois, en 2014, à Bourges. Mes 5 jeunes y ont eu un prix, dont Kara premier prix en jeunes femelles grises.

Mais certains de mes animaux ont été primés avec leurs anciens propriétaires, en Grande-Bretagne et en France, et leurs toisons également, comme mon étalon gris Lightfoot Maldoone ou mes suris :

P1070007 Affichage Web moyenFarrlacey ZOLA a obtenu en 2009 le titre de Suprême Champion Suri du Scottish National Fleece Show, et sa fille ZINCALA le 1er prix suri gris et le titre de championne des couleurs de ce même show prestigieux en 2011.

ZINCALA2
***

Mes alpagas présentent une large palette de couleurs, car je souhaite avoir des teintes naturelles variées pour ma production artisanale de laine.

Toutefois je travaille plus particulièrement sur le gris : c’est une couleur encore rare, sur laquelle beaucoup de travail reste à faire pour obtenir des fibres fines, denses et bien structurées. C’est aussi une couleur difficile à produire car certains croisements sont à risque : gris sur gris entraîne davantage d’avortements et de crias mort-nés par exemple, et gris sur un alpaga porteur de blanc peut produire des blancs aux yeux bleus (qui sont sourds dans 90% des cas).

J’ai à présent une quinzaine de bonnes femelles grises et noires, et des étalons de qualité en gris et en noir : mes crias gris et noirs sont extrêmement satisfaisants, avec de bonnes morphologies et une fibre de plus en plus structurée, fine et uniforme.

HIRONDELLE

BOUNTY, fils de Bozedown PRESTO

En suri je recherche d’un méchage bien marqué, fin et lustré pour la production de mèches.

Mon étalon brun PICASSO a transmis pendant 5 ans à ses produits sa superbe toison ; je l’ai vendu à un autre élevage en 2017, mais j’ai gardé un de ses fils, et du sang nouveau est arrivé avec un fils de Bozedown PRESTO à la finesse de fibre remarquable.

 

 Retour LES ANIMAUX DE KerLA