LES TYPES DE PETITS CAMÉLIDÉS

Lamas et alpagas présentent chacun deux sous-espèces :

CALI, lama classique, élevage KerLA

Lama classique (CALI, élevage KerLA)

le lama : CLASSIQUE ou LAINÉ

Le lama CLASSIQUE est plus grand, plus élancé, c’est le modèle « original » sud-américain, l’animal de bât par excellence.

Sa fibre est courte, rustique, avec beaucoup de longs poils rêches (le poil de garde) et un sous-poil formant une bourre qui s’élimine au brossage (la tonte annuelle n’est donc pas indispensable comme pour les autres lamas). Il a peu de laine sur le cou et les pattes.

Lama lainé

Lama lainé (LILLY, élevage KerLA)

Le lama LAINÉ est en général plus petit, avec des fibres longues sur tout le corps. Plus le corps est couvert, plus l’animal est caractérisé comme lainé : on parle de lama faiblement lainé, moyennement lainé, très lainé

Il est le résultat d’une sélection pour la laine : la fibre des bons lamas lainés peut être aussi fine et douce que de l’alpaga.

On trouve aussi des types particuliers de lamas lainés :

  • le lama silky (à la laine bouclée)
  • le lama suri (avec de longues mèches tombantes)…

l’alpaga : HUACAYA ou SURI

PAMELA1

Alpaga huacaya (PAM, élevage KerLA)

L’alpaga HUACAYA, le plus répandu (90% des alpagas dans le monde), a un poil qui pousse perpendiculairement au corps.. Plus la fibre est dense, fine et bien ondulée, plus la laine est de qualité. Une bonne couverture (laine sur tout le corps, du bout du nez aux ongles), est très recherchée.

ZINCALA1

Alpaga suri (ZINCALA, élevage KerLA)

L‘alpaga SURI a un poil qui pousse vers le bas en longues mèches.

Plus les mèches sont distinctes, longues, fines et lustrées, plus la laine est de qualité. Le plus souvent les suris ne sont tondus que tous les 2 ans pour que leurs mèches atteignent une longueur de 25 à 30 cm.

 

 

Page suivante : FAQ – Les petits camélidés