Premières naissances 2018

Mars a amené les premières naissances de l’année 2018…

Mezcal la lama a ouvert le bal le 3 mars avec un petit mâle prématuré (moins de 11 mois de gestation),que j’ai trouvé en hypothermie dans l’écurie car né à l’aube d’une journée glaciale ! De longues heures d’angoisse, à réchauffer longuement le petit bonhomme au sèche-cheveux et lui prodiguer des soins, avant d’avoir la satisfaction de le voir téter et gambader !

Et ce soir 17 mars, ma suri Zola a choisi de faire son cria à 19h (encore un horaire inhabituel) et sous le déluge ! Naissance sans souci dans l’écurie… Un petit mâle…

J’espère que 2018 n’est pas partie pour répéter 2016 et ses 80% de mâles !

STAGE MI-MAI 2018 avec Christiane et Bernard GIUDICELLI

Christiane et Bernard GIUDICELLI me font le plaisir de revenir à KerLA pour animer un week-end de stage les 12 et 13 mai 2018.

Christiane et Bernard, photo du stage de mai 2017

Le programme sera le même que celui de mai 2017 : 3 ateliers d’une journée sur les 2 jours (pour le dimanche il faudra donc choisir entre les deux ateliers proposés).

Participation pour une journée ou deux, au choix :

SAMEDI 12 MAI : « Bien démarrer avec les lamas et alpagas », pour comprendre comment fonctionnent ces animaux, et ne pas faire d’erreur. Journée animée par Christiane et Bernard.
DIMANCHE 13 MAI : « Dressage-Education des lamas et alpagas en douceur ». Apprendre – ou revoir – comment développer la confiance chez les petits camélidés pour un contact plaisant de tous les jours, et leur assurer le bien-être, base d’une bonne santé. Journée animé e par Christiane
DIMANCHE 13 MAI: « Compréhension de la reproduction des lamas et alpagas et ses utilisations pratiques ». Pour que les naissances se passent pour le mieux et mettre toutes les chances de notre côté pour accueillir des nouveau-nés. Journée animée par Bernard.
Vous trouverez tous les renseignements concernant ces stages et les conditions d’inscription sur le site : www.lama-alpaga.com
Une liste d’hébergements peut vous être envoyée sur demande (me contacter, ou voir sur le site de Christiane).
Rappel : Christiane et Bernard GIUDICELLI ont élevé des petits camélidés pendant de nombreuses années, Bernard est docteur-vétérinaire spécialisé, ils animent des stages régulièrement et ont écrit le seul livre en langue française sur les lamas et les alpagas : « Lamas et alpagas – Les connaître, les élever » (3e édition parue en 2017) – Voir sur le site www.lama-alpaga.com pour vous le procurer.

PARENTHÈSE NEIGEUSE

Une jolie parenthèse neigeuse cette semaine… Le temps d’une trop courte journée une poudreuse bien blanche et bien épaisse a tout recouvert, a magnifié les paysages et amorti les sons.

Moment magique pour les alpagas aussi, qui après une sortie précautionneuse sous les flocons ont savouré le bonheur de se rouler et de s’ébattre dans ce drôle de tapis blanc :

Janvier venteux et humide

Brrr, quel mois de janvier !… Succession de tempêtes (sans dégâts, par bonheur) ; humidité à gogo qui détrempe les sols, transforme la cour en piscine et les terrains en pataugeoires géantes ; l’argile qui colle aux bottes et offre de profondes ornières pour accéder au tas de fumier (obligée d’aller benner à reculons pour que mon vieux Fordson n’y reste pas)… Après ça, les premiers frimas de février sont les bienvenus !

PÉGASE, première sortie en convalescence.

Tous les animaux peuvent heureusement se mettre bien à l’abri, ils ne s’en privent d’ailleurs pas à la moindre intempérie ! Pourtant petit Pégase m’a fait une belle peur en déclenchant une grosse pneumonie pour ses trois mois, juste au Nouvel An. Le plus gros cria de l’année : comme quoi les plus costauds ne sont pas à l’abri ! Il se remet doucement, mais c’est très long, et pour le petit bonhomme c’est manteau de rigueur pour tout l’hiver !

Ces trois derniers mois ont aussi vu le départ de quelques loulous vers d’autres horizons : les vertes pâtures normandes pour Pop Corn et Paladin, les reliefs de l’Aveyron pour ma belle Carina et sa petite Princesse et ceux du Cantal pour Lester et Neutrino… Pas aussi loin toutefois que Misty et Haya qui ont pris leurs quartiers au Pays Basque !